La maire de Paris, Anne Hidalgo, prononce une consultation publique sur le stationnement

Aujourd’hui, la ville de Paris compte 140 000 places de stationnement véhicules en surface. Pour atteindre l’objectif de suppression de 70 000 places au sol d’ici la fin de son mandat, Anne Hidalgo a instauré une consultation publique sur le stationnement ce mois-ci.

27/10/2020
ville-de-paris-tour-eiffel

Ville de Paris

L’affrontement des parkings est lancé ! En Octobre, la mairie de Paris a mis en place une consultation publique sur le stationnement. Cette démarche participative invite les Parisiens à émettre des propositions quant à leur utilisation d’une place de stationnement qui viendrait à être libérée près de chez eux.

Cette initiative collaborative vise à répondre à l’objectif de suppression de 50% des places de stationnement au sol, soit 70 000 places, d’ici la fin du mandat d’Anne Hidalgo. Un objectif audacieux revu à la hausse depuis le début de son mandat, qui prévoyait à l’époque une suppression de 60 000 places.

Mais comment sera aménagé l’espace au sol libéré par la suppression des places de stationnement ? Si parmi ses propositions, la mairie de Paris envisage l’installation d’espaces verts et d’infrastructures urbaines (toilettes publiques, espaces dédiés au sport…), elle propose aussi des infrastructures dédiées aux vélos pour encourager la mobilité douce.

Une démarche qui s’inscrit dans la lignée de La Ruche à Vélos, une solution de parking automatisée et sécurisée innovante, qui encourage la mobilité douce et révolutionne l’expérience de stationnement vélo.

Logo-Blanc-Sans-Fond

LA RUCHE A VÉLOS

2 rue Alfred Kastler
44300 NANTES

02 51 85 57 60

DEMANDER A ÊTRE RECONTACTÉ